Le déficit budgétaire, «un héritage de Di Rupo» selon Van Overtveldt.

Le déficit budgétaire plus important que prévu est un héritage du gouvernement précédent, a affirmé mardi le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, après la présentation des prévisions de la Commission européenne. «  C’est un héritage du gouvernement Di Rupo, qui démontre que le changement est nécessaire  », a souligné le ministre N-VA. «  Nous ne pourrons pas tout renverser en une fois  ».

Le nouveau ministre insiste également sur les mauvaises prévisions de croissance. «  Le programme du gouvernement est la réponse. Il est absolument nécessaire d’augmenter le niveau de compétitivité de nos entreprises. Si nous réalisons cela, le chemin vers la croissance s’ouvre  », a-t-il ajouté.

M. Van Overtveldt voit un élément encourageant dans les prévisions de la Commission européenne : le rétablissement progressif du marché de l’emploi. «  La création d’emplois privés augmente, de 0,4 % en 2015 et de 0,6 % en 2016  », a-t-il fait remarquer.

Selon le ministre, il n’y a pas d’indication laissant penser qu’une amende pour déficit excessif menace la Belgique.

Anuncios
Esta entrada fue publicada en Bélgica, Economía, EEUU, Europa, Opinión, Política, Salud, Sociedad, Unión Europea y etiquetada , , , . Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s